Rechercher
  • Texte collaboratif

« On les a perdus les mecs » … ou le syndrôme du trop plein


« On les a perdus les mecs » … ou le syndrôme du trop plein

Vision, raison d’être, promesse, mission, valeurs, sens, identité, … N’en jetez plus ! Aujourd’hui, il y a de quoi se perdre dans toutes ces notions qui traversent le champ de la communication interne. Et d’ailleurs, dans nombre d’entreprises, nous avons entendu « on les a perdus les mecs ».

Sens dessus dessous

Nous vous mettons au défi de trouver une définition claire et surtout partagée de toutes ces notions : vision, raison d’être, promesse, valeurs, sens, identité. A chaque entreprise sa définition. A chaque entreprise son processus (rarement magique et souvent long… très long) pour les identifier, créer, lancer, les faire vivre ensemble et avoir des collaborateurs qui les incarnent.

La difficulté ne réside sans doute pas dans la seule vision, ou les seules valeurs, ou la seule promesse… Une des difficultés majeures pour la communication interne et pour les collaborateurs est dans l’articulation de toutes ces notions. Dans la vraie vie, elles ont plutôt tendance à s’empiler pour finir en posters sur des murs ou en slogan. Les strates sont si nombreuses que le collaborateur s’y perd et c’est bien normal ! Pire, le collaborateur attend parfois la prochaine « invention » des communicants et tient les paris.

Que faire alors ? Choisir l’absurde et jeter le sens aux orties ? Nous aurions bien tort. Aujourd’hui toute une frange de la population active peut choisir une entreprise pour ses valeurs ou la quitter car son travail manque de sens et que les engagements ne sont pas tenus. Nous parlons bien sûr d’une frange car soyons honnêtes, certains n’ont pas le choix de leur employeur et veulent tout simplement un emploi, d’autres encore ont le sentiment de ne pas avoir le choix.





Retour au bon sens

Avant de se lancer aujourd’hui dans la démarche de révision ou de production de ces notions, qui impactera les comportements individuels comme les repères collectifs, l’action au quotidien et la stratégie à terme, trois éléments sont vitaux.

1. Votre direction générale y croit vraiment. Elle ne se lance pas parce qu’une loi l’y incite, parce des collaborateurs en ont envie et qu’elle se dit que cela les occupera, ou bien encore parce que c’est « fashion ». Votre direction générale croit que réfléchir à ces questions, les remettre à plat, est fondamental pour son entreprise. Par conséquent, elle s’impliquera et en fera une priorité, plutôt que de le voir comme un gadget de la com.

2. Vous avez une approche long terme. Pour vous, il ne s’agit pas de créer un événement où seront définies et lancées ces notions, youpi, puis plus rien. Il s’agit au contraire d’un processus de transformation de l’organisation, remodelée à l’aune de la vision, de la raison d’être, de la promesse, etc.

3. Si vous cochez les deux premières cases, vous êtes déjà sur la bonne voie. Il vous reste à le traiter comme un projet de transformation à part entière, en déterminant vos objectifs, votre stratégie, identifiant vos alliés et partenaires, et en vous assurant que vous avez les moyens d’aller jusqu’au bout et avec enthousiasme.

Et bien sûr, vous avez pensé à évaluer chaque étape avant de se lancer dans la suivante. Mais pour cela, nous vous faisons totalement confiance ! En attendant, n’hésitez pas à nous laisser des commentaires, à contester nos propos, à les affiner ou à les partager !

8 vues
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Social Icon

Site Ôdites de com crée avec Wix.com

Logo Ôdites de com crée par Pierre-Louis Mathias